Forum des Randonneurs Montblanais

Forum des Randonneurs Montblanais

Orthographe

115 appréciations
Hors-ligne
J'ai entendu ce matin aux infos de France 2 qu'une liste d'environ 2400 mots s'orthographieraient différemment, entre autres suppression de l'accent circonflexe qui ne sert à rien ..... Nénuphar pourrait s'ecrire avec un "f" , oignon sans le "i" etc ... Etc ...... On pourrait proposer d'écrire en langage texto ou SMS comme cela tous les jeunes de moins de 25 ans auraient 20/20 aux dictées.....

Raison : trop d'éléves seraient traumatisés d'avoir des 0 en orthographe !!!! De mieux en mieux .......

Bubulle

560 appréciations
Hors-ligne
oui et peut être en arriverons nous là!  
Robert

203 appréciations
Hors-ligne
 on va peut-être écrire nos lettres en rébus et les lire à voix haute pour mieux comprendre !!!!
lilou

821 appréciations
Hors-ligne
Une langue quelle qu'elle soit est vivante et est appelée à se transformer par l'influence de l'usage, l'introduction de nouveaux mots néologismes ou mots provenant d'une autre langue.

Mais ce qui est dramatique en France, c'est que depuis les années 1950 où la psychologie  de l'enfant (sous l'influence anglo-saxonne) est introduite dans les médias et donc vulgarisée, tout devient traumatisme et en particulier le fait même d'apprendre. L'accès au savoirs si important dans les pays pauvres, chez nous devient une contrainte, une source de souffrance. Les élèves s'ennuient, les profs sont nuls ou injustes etc. Bref, la France devient le pays de la victimisation de la jeunesse.

Des milliers de générations ont appris l'orthographe , je ne pense pas qu'elles en soient mortes....Les guerres ont été plus meurtrières...

Transformer de manière arbitraire l'orthographe des mots, c'est s'attaquer à étymologie c'est à dire à l'origine du mot (grecque, latine) et à son évolution (graphique et sémantique). L'étymologie donne sens justement à cette graphie! Une fois qu'on a compris que le "s" de teste (ancien français) a été remplacé par un accent circonflexe, il n'y a pas à aller plus loin et à en faire un fromage !!!

Même si nénuphar s'écrit avec un f, il faudra apprendre à l'écrire.

J'espère n'avoir traumatisé personne....



Annie

35 appréciations
Hors-ligne
Personnellement j'écrirai toujours "à l'ancienne" car c'est la seule orthographe qui donne du sens aux mots

821 appréciations
Hors-ligne
Comment meurent les démocraties ??? En laissant  remettre au goût du jour, au nom de la liberté, des théories complètement obsolètes, comme celle de la terre plate...

Annie

560 appréciations
Hors-ligne
c'est presque du Michel Onfray que tu nous fais Annie!  
une civilisation judéo-chrétienne orpheline de ses valeurs
Robert

115 appréciations
Hors-ligne
Bien résumé Annie, c'est bien triste d'en arriver là, comment avons nous fait pour retenir l'orthographe de tous ces mots ? Etions nous surdoués ? J'en doute ..... Bientot nous ne parlerons plus le français mais un mélange de toutes les langues présentes dans notre Pays. Dieu merci je ne serai plus là pour constater mais pour nos générations à venir quelle tristesse ......
Bubulle

122 appréciations
Hors-ligne
Si l'orthographe française n'était pas aussi absurde et incompréhensible, je ne me serais pas ridiculisé un jour en prononçant conchoïde au lieu de conkoïde (c'est une courbe inventée par les grecs, et j'aurais du y pensé, mais là n'est pas la question). Dans le même genre d'idée, quelqu'un est capable de m'expliquer pourquoi on écrit orchidée et que l'on prononce orkidée ? Je ne vous parle pas des régles d'orthographe de l'écriture des nombres : deux cents mais deux cent un .
Bon, les espagnols écrivent farmacia, et je n'ai pas l'impression que cela enlève quelque chose à qui que se soit. Moi (qui ai mauvais caractère et qui déteste les règles arbitraires) je suis pour une simplification des règles et surtout une systématisation de la correspondance entre ce qui se dit et ce qui s'écrit (c'est ce qui a été fait en espagnol, il me semble). Et le problème n'est pas dans ces quelques changements, assez mineurs, mais dans l'apprentissage. Si la reforme est faite parce que les élèves n'y arrivent plus, il vaudrait mieux se poser la question de pourquoi il n'y arrive plus ?
Avant  y arrivait-on ? Y a-t-il consensus sur ce point ? Les données sur l'illétrisme recueilli pendant le service militaire, montraient une stagnation des difficultés de lecture et d'écriture (je n'ai pas de référence la dessus, et c'est bien dommage). Qu'est-ce qui a changé entre temps (Annie a donné quelques pistes, mais il y en d'autres certainement).

Dernière chose, l'écriture des abréviations des unités de mesure (longeuur, surface, volume, durée, etc.) possède des régles d'orthographe internationalle. Les abréviations des unités de mesure s'écrivent de la même manière dans toutes les langues. Ainsi on écrit 12 h 00 et non 12 H 00 en chinois, patagon, arabe, volapuk, grec, latin ou occitan. Que l'on écrive en majuscule ou pas. Pourtant, cette règle qui a elle pour la légitimité d'être universelle, est certainement la plus malmenée en particulier pour les heures, mais aussi pour kilo (k minuscule et pas majuscule). 


Dernière modification le jeudi 04 Février 2016 à 18:44:57
Olivier

821 appréciations
Hors-ligne
Encore un traumatisé !!!!
Annie

560 appréciations
Hors-ligne
Tiens, tiens, mais çà ne va simplifier les choses.   

Robert

821 appréciations
Hors-ligne
Les règles d'orthographe étaient, dit-on, compliquées. Certes, d'autant plus compliquées qu'elles avaient disparu des manuels scolaires au sens où elles n'apparaissaient quasiment plus d'où la difficulté pour le maître de les enseigner et pour l'élève de les retrouver dans son livre.

Là, avec des règles appliquées par certains et pas par d'autres, des disparitions d'accents tolérées dans certains cas mais pas dans d'autres, alors là ce désordre organisé va complètement traumatiser les chères têtes blondes, leurs parents et les enseignants. C'est à vous dégoûter d'écrire. Autant apprendre les hiéroglyphes !!!!!

Au passage dans l'article, il y a une belle faute : "elle se croit autoriser pour autorisée....".

Annie

560 appréciations
Hors-ligne
Le syndicat étudiant UNI et l’observatoire des programmes scolaires ont même publié un communiqué rageur contre la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, qui « se croit autoriser [sic] à bouleverser les règles de l’orthographe et de la langue française ».
Pourtant UNI.   
Robert

821 appréciations
Hors-ligne
Oui je sais, l'article citait la phrase avec sa faute.  UNIS dans l'ignorance ???
En tous cas, ça fait couler beaucoup d'encre et peut-être l'ancre elle-même...

Onfray? Pas ma tasse de thé. C'est bien d'avoir des valeurs (oui mais lesquelles?). Il ne suffit pas de le dire voire le répéter. Si on ne les fait pas vivre, si on ne se bat pas pour elle, elles disparaissent subrepticement et il ne reste que du discours.
Annie

115 appréciations
Hors-ligne
Oui la faute revient sur les réseaux sociaux en boucle ...... Avec entre autre "je suis l'accent circonflexe" ou bien le jeu de mots avec "jeûne et jeune" et bien d'autres encore ...mais ce que je plains le plus ce sont les enseignants et les parents .... Comment vont ils faire comprendre aux enfants que certains mots peuvent s'écrire différemment et d'autres pas ..... Enigme difficile à résoudre n'est ce pas mon cher Watson ?
Bubulle

560 appréciations
Hors-ligne
Robert

821 appréciations
Hors-ligne
L'exemple d'écriture que tu donnes Robert est intéressant :
"fète le test":
1- mes neurones sont déstabilisés: ils ne connaissent pas "fète"

2- par association, ils me renvoient à "fête" qui est un nom. Or un nom n'a pas de sens ici. Il y aurait du sens si c'était écrit "fête du test". implicitement "la fête du test". Mais c'est pas le bon accent.

3- Donc il s'agit d'un verbe. Le mot fête me renvoie au verbe "fêter". Fêter le test?? Toujours pas le bon accent mais pourquoi pas. C'est toujours au niveau du sens que ça bloque.
4- dernière solution: verbe faire à l'impératif (faite) mais mal orthographié.

Voilà un exemple qui prouve si besoin est que :
- l'orthographe n'est pas une science certes mais elle n'est pas non plus ni absurde ni aléatoire;
- si on ne se met pas d'accord sur un certain nombre de règles, on ne peut plus se comprendre, à savoir on ne sait plus ce que l'autre veut dire.



Annie

203 appréciations
Hors-ligne
Je fais comme Robert : Feyte le test !!!!!!!!!
lilou

560 appréciations
Hors-ligne
la vraie réforme de l’orthographe  
Robert

821 appréciations
Hors-ligne
Oui, sacrée révolution.......
Annie

115 appréciations
Hors-ligne
Intéressantes ces explications un peu dingues !!!! Mais sûrement justes (je ne suis pas linguiste) !!!!
Bubulle

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Sports pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 122 autres membres